Cheminées : le conduit et la nouvelle règlementation RT 2012

Publié le 12 Septembre 2012

Face au défi majeur du changement climatique,

l’objectif de la réglementation thermique (RT 2005, RT 2012, BBC) est de renforcer la performance thermique globale des bâtiments en améliorant leur étanchéité à l’air.

En effet, des ruptures dans l’isolant constituent des ponts thermiques qui contribuent à augmenter la consommation d’énergie.

               

    lire : http://bit.ly/aMTDGT

Dossier spécial "Loi sur l'air" : l'énergie en maison individuelle
 

Dispositions techniques pour le choix et le remplacement de l'énergie des maisons individuelles.

                                    http://bit.ly/9Z3584

 

Depuis le 1er septembre 2006,
tout projet de construction d'une maison individuelle chauffée à l'électricité devra prévoir l'installation d'un conduit de fumée en attente
.

 

 Il facilitera le "raccordement [ultérieur] d'une installation de chauffage à combustible gazeux, liquide ou solide, ou d'un foyer fermé bois ou biomasse."

  

 Extraits de l'arrêté du 31 octobre 2005 d'application de la loi sur l'air (JO du 15/11/2005)

Article 1

Les maisons individuelles chauffées à l'électricité sont équipées, lors de leur construction, d'un système d'évacuation des fumées vertical compatible avec le raccordement d'une installation de chauffage à combustible gazeux, liquide ou solide ou d'un foyer fermé à bois ou biomasse. Une réservation dans les planchers des niveaux intermédiaires doit aussi être réalisée pour le passage du conduit. En l'absence de raccordement, le système d'évacuation est obturé de façon étanche.

Article 2

Les dispositions de l'articles précédent sont applicables aux constructions pour lesquelles une demande d'autorisation de construire ou une déclaration préalable a été déposée à compter du 1er septembre 2006.

Article 3

Le directeur général de l'urbanisme, de l'habitat et de la construction est chargé de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République Française.

 

 lire : http://bit.ly/dplmQ9

_________________________________________________________

Le conduit de fumée :  

La taille du conduit de fumée détermine la taille et la puissance de la cheminée. Dans une construction neuve, il faut donc informer l’architecte ou le constructeur du logement de son choix de cheminée avant le début des travaux pour qu’un conduit approprié puisse être inclus dans les plans.

 Le conduit de fumée   

 

S’il existe déjà un conduit de fumée, la cheminée devra s’adapter à sa taille. Si vous désirez une plus grosse cheminée, un nouveau conduit de fumée devra être installé. Le conduit de fumée doit être particulièrement adapté au système de chauffage et au type de combustible utilisé (bois, gaz ou charbon).   Sinon, aussi longtemps que l’on dispose d’un conduit de fumée adapté, une cheminée peut être installée n’importe où dans la maison ou l’appartement.     

Un bon conduit de cheminée doit assurer le tirage nécessaire au bon fonctionnement du générateur, être étanche pour éviter tout risque d’intoxication et de dysfonctionnement du système d’évacuation, posséder une stabilité mécanique satisfaisante quelle que soit la hauteur et enfin être résistant à la corrosion ainsi qu'aux températures des produits de combustion.   

 

Notez qu’il est interdit de brancher deux cheminées utilisant des combustibles différents sur un même conduit.    

 

On distingue deux types d’installations:

 

 La ventilation naturelle:


L'air est évacué par tirage naturel et dans ce cas, l'installation comporte :  
     

  ·  dans les locaux: des bouches ou grilles de ventilation placées en partie haute des murs et raccordées aux gaines d'évacuation soit directement, soit par l'intermédiaire de conduits horizontaux (shunts),   

·  dans les parties communes : des gaines verticales débouchant sur les toits par des cheminées surmontées d'aérateurs. Plusieurs gaines verticales peuvent être groupées dans la même cheminée.

 

   La ventilation mécanique contrôlée (vmc) :


L'air est aspiré par des ventilateurs (ou extracteurs) situés à la partie haute des gaines. Dans ce cas, l'installation comporte:

 * dans les locaux : des bouches ou grilles raccordées aux gaines verticales comme pour les installations de ventilation naturelle. Les bouches sont généralement réglables dans les parties communes.

 ·  dans les parties communes : des gaines verticales débouchant en terrasse, des caissons d'extraction équipés de groupes moto-ventilateurs et raccordés aux gaines verticales par des conduits horizontaux ou trainasses. Plusieurs gaines verticales peuvent être reliées à un même caisson.

  Note: les conduits de fumée évacuant les produits de combustion de cheminées font l'objet d'une réglementation particulière et ne sont pas assimilables à des conduits de ventilation, bien que les gaines véhiculant l'air ou les produits de combustion sont généralement contiguës, de construction identique et, en ventilation mécanique, raccordées aux mêmes extracteurs.

 

 Réglementation

 

Les travaux d'installation et l'utilisation d'un conduit de fumée sont soumis à de nombreux textes réglementaires dont les principaux points sont les suivants : le conduit de fumée doit dépasser le faîtage de la maison d'au moins 40 cm et il y a un l'écart au feu entre le conduit et le bois de charpente le plus proche à respecter, généralement 16 cm.

 Entretien du conduit de fumée

Il existe une règle incontournable: réglementairement, le conduit de fumée doit être ramoné mécaniquement deux fois par an.

 S’il existe des poudres de ramonage (ou des bûches nettoyantes) qui permettent en brûlant de décoller les particules de goudron (appelé calcin) des parois du conduit, leur usage ne peut en aucun cas remplacer le ramonage réglementaire, même s’il le rend beaucoup plus efficace.

 Travaux.com : un site du Groupe Cyber Archi   Copyright © Groupe Cyber Archi. Tous droits réservés.  
______________________________________________________________________________________________

Pour des informations sur le Bois- Energie,voir:  

 

 http://0z.fr/JcVAX ( Energie positive ) 

 

ill_dossier_thematique_bois.gif  http://0z.fr/YAjsV

________________________________________________________________________

      gimahe@wanadoo.fr

Rédigé par Ipsus

Publié dans #TOIT - Charpente - Cheminée - Poele

Commenter cet article